Sign In

MAGIE DU CAFTAN MAROCAIN ..HISTORIQUE ET C’EST SIGNÉ…

2023-06-08T10:04:39+00:00
2023-06-08T10:18:21+00:00
Uncategorized
Partage Max8 juin 2023Dernière mise à jour :Il y a 1 an
MAGIE DU CAFTAN MAROCAIN ..HISTORIQUE ET C’EST SIGNÉ…

Célébration de l’héritage du caftan marocain

Dans le cadre de la semaine africaine de l’UNESCO

Le soir du mardi 6 juin, dans le jardin du siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) à Paris, une soirée de défilés de mode africaine a été relancée selon la programmation des comités d’organisation de la Semaine africaine qui se déroule sur 5 jours du 5 au 9 juin courant.

Cette soirée a enregistré la participation de la promotrice de la marque « Fatim Haute Couture Made In Morroco », la créatrice marocaine inspirante Fatima Zahraa Al-Filali Al-Idrisi, l’ambassadrice du caftan marocain, au vu de ses nombreuses participations distinguées dans les plus éminentes des plateformes internationales de Flashions show, est arrivé venue à Paris en réponse à une invitation spéciale pour représenter exclusivement le Maroc dans cet événement.

Ainsi, et à la base de quelques rythmes musicaux inspirés du patrimoine Tarabi et Andalou, la fameuse designer a pu afficher une variété originale de caftans marocains ressemblant à des toiles de peinture historiques, vivantes et agréables, incarnant à la fois le luxe et l’honneur de cet habit national traditionnel, le caftan marocain, qui a su demeurer un héritage authentique et raffiné à travers différentes périodes et générations, reflétant via ses formes, ses composantes et son contenu symbolique la taille de L’héritage culturel, historique et civilisationnel du Maroc.

Ce qui a marqué cette soirée, c’est la présence qualitative et équilibrée internationale, africaine et maghrébine qui appartient à divers horizons diplomatiques, professionnels, entrepreneuriaux, commerciaux, intellectuels, artistiques, sans oublier les représentants des médias, de la presse, et quelques Parisiens et Communautés africaines résidant en France notamment.

Screenshot 20230608 111344 Gallery - Partage Max

L’un des objectifs les plus visés par la créatrice Fatima Al-Zahraa Al-Filali Al-Idris, de cette participation ayant pour thème – l’Héritage national authentique – c’est de souligner l’étendue de la pluralité et de la diversité culturelle et territoriale dont regorge le Maroc, « tentant ainsi – comme indiqué dans son petit mot exprimé à l’occasion – de présenter des variétés de caftans qui rapprocheront le publique de certains mondes culturels composant l’identité marocaine, comme le caftan sahraoui, le caftan Amazigh, et le caftan Judéo marocain, tout en lui inspirant également certains traits de la diversité spatiale à travers des modèles de caftan authentiques de dimensions régionales (fassi, rbati, atlassi, shamali, sharqi, janoubi..etc) ».

Et en harmonie avec la richesse de la diversité dont témoigne le caftan marocain, ce magnifique et merveilleux spectacle qui a pu inciter à l’admiration, l’interactivité, l’applaudissement et l’ululation, était une occasion pour notre icône du caftan marocain de mettre en exergue la diversité des étoffes adoptées dans la fabrication des caftans, ainsi que des couleurs choisies selon les multiples saisons et occasions, de même en ce qui concerne les méthodes de stylisme et les formes ou outils de broderie et d’ornementation variant selon la qualité et le genre des tenues.

De vue l’inscription de cette soirée dans le contexte de la semaine africaine visant à présenter les différentes composantes de base du patrimoine culturel et artisanal africain, la créatrice marocaine s’est attachée à enrichir les caftans marocains, objet du fashion show, avec les plus en vue des accessoires authentiques amplifiant ce vêtement élégant, tels que les pochons tissées et brodées à la main, et les bandeaux ou couronnes, ou encore les ceintures et galons tissés ou métalliques, en plus d’autres comme les broches traditionnelles, les boucles d’oreilles, les colliers ou colliers d’agate formés de corail et pierres.

Le caftan a tendance de varier donc selon les régions, les cultures, les coutumes, les matériaux de fabrication, la saison ou l’occasion de port du caftan, la touche créative des m3alems…etc

la Semaine Africaine organisée par l’UNESCO verra cette année, outre les manifestations d’affection pour la mode africaine authentique qui vise à mettre en valeur la richesse et la diversité culturelle et artisanale de ce continent, l’organisation d’un Hub pour les jeunes entrepreneurs et innovateurs africains en matière de l’économie verte et numérique, en plus des projections cinématographiques des spectacles de musique et de danse, des expositions artistiques, d’un salon du livre, ainsi que la programmation d’un symposium intellectuel permettant aux chercheurs et experts africains de débattre du thème de la Semaine africaine dans l’édition 2023 « La contribution de l’éducation, de la culture et de la science au développement du commerce intra-africain », Constatant que la Semaine africaine alloue durant son organisation, des ateliers de formation et des galeries aux différents pays africains participants pour présenter leurs différents produits artisanaux authentiques, y compris le patrimoine culinaire.

La clôture de la Semaine africaine de l’UNESCO est prévue le 9 juin, avec une grande cérémonie artistique comprenant des spectacles de danses folkloriques et de musique populaire de 12 pays africains, incarnant et célébrant la diversité des expressions culturelles et artistiques de ce continent IMG 20230607 WA0066 - Partage Max

Lien Court

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Termes des commentaires :

You can edit this text from "NewsBT Panel" to match the comments rules on your site