Sign In

Comme à l’école .  » Le clinic » by Erik Compton était à Dar Essalam

2022-11-09T05:08:58+00:00
2022-11-09T05:32:35+00:00
Uncategorized
Partage Max9 novembre 2022Dernière mise à jour :Il y a 2 ans
Comme à l’école .  » Le clinic » by Erik Compton était à Dar Essalam

Par Regragui Nourreddine et communiqué.

Très belle initiative du comité directeur chargé de l’Asian Tour Series Morocco organisée à Rabat Dar Essalam  en ce début de février 2022 fort  ensoleillé .

Stratège  d’animation doublée d’un bénéfice en l’occurence la présence de la star Erik. Ce dernier  anima avec geand plaisir  un «clinic» (une session d’apprentissage) au profit de plus d’une cinquantaine de jeunes golfeurs marocains. Le clinic, qui était axé sur le triomphe face à l’adversité de même que les capacités et les techniques, a vu la participation de jeunes golfeurs âgé entre 8 et 17 ans et s’inscrit dans l’implication de l’Asian Tour à développer le sport du golf et à soutenir les communautés des destinations qui accueillent les événements des International Series. 

Screenshot 20221109 061238 Gallery - Partage Max

Compton a animé le clinic juste après avoir rendu une carte de 71 coups (-2) pour terminer la journée à la sixième place ex-aequo. Ancien golfeur du PGA Tour, le Nord-Américain n’est pas étranger au Maroc, puisqu’il est vainqueur du Trophée Hassan II de golf dans son édition de 2005. 

«J’ai été invité une première fois en 2005, j’aime voyager à travers le monde, a-t-il déclaré. Actuellement, je suis enthousiaste de voir tous ces enfants profiter du golf. Pour eux, c’est un moment où ils sont bouche bée, ils ont l’occasion de dire qu’ils ont vu un professionnel et ça laisse une impression dans leur mémoire. J’espère que ça résonnera chez quelques-uns qui pourront continuer pour réaliser quelque chose de spectaculaire.»

Screenshot 20221109 055254 Gmail - Partage Max

Compton, est un ancien numéro un junior du golf aux Etats-Unis, connu pour avoir réussi à revenir après deux transplantations du cœur. Il ajoute : «C’est génial d’être ici. Je ne me vois pas comme quelqu’un de différent des autres golfeurs, on aime tous être impliqué. Mon histoire est quelque peu unique dans le sens où je peux parler aux enfants à propos de leurs rêves et que, si je peux réussir, n’importe qui le pourrait, et que j’ai été béni.»

Les enfants étaient enchantés lors de la session sur le drive au superbe Royal Golf Dar Es Salam. «C’était super de rencontrer un professionnel comme Erik, raconte Ali Toufik âgé de 11 ans. Il était tellement gentil, il nous a expliqué plein de choses. Regarder les pros jouer m’inspire beaucoup. C’était gentil de la part de Dar Es Salam de nous permettre de découvrir le parcours et de nous inviter à rencontrer les pros. C’était un grand honneur.»

De son côté, Lotfi Mohamed Mamoun (15 ans) ajoute : «La journée était superbe, on a beaucoup appris et le parcours était magnifique. On a vu les standards élevés de golf de l’Asian Tour, on a aussi vu comment sont les professionnels réguliers, avec leurs swings et leur préparation. Erik nous a appris que malgré les problèmes, on peut toujours réaliser ce que nous voulons et que si on a un rêve, on doit le poursuivre.»

«Je joue à l’école du Royal Golf Dar Es Salam, indique Adam Hmass (12 ans). Je peux vous que la journée a été très enrichissante. On a appris comment faire les bons swings et comment surpasser les difficultés. Voir les joueurs et leur approche professionnelle était très profitable.»

Lien Court

Laisser un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Termes des commentaires :

You can edit this text from "NewsBT Panel" to match the comments rules on your site